Comment voyager avec un cheval ?

Avant d’effectuer un voyage avec un cheval, que ce soit un transport de courte ou longue durée, il est primordial de protéger le cheval de manière adéquate. Généralement, les chevaux sont toujours protégés des membres pour éviter toute blessure en cas de choc. Découvrez dans cet article les mesures à prendre avant d’effectuer un voyage avec votre cheval.

Équiper le cheval 

Les guêtres de transport hautes sont la meilleure des protections puisqu’elles consistent à protéger tout le membre et surtout les articulations. Néanmoins, il faut noter ici - même que certains chevaux n’apprécient pas ce type de protection. Il en existe donc de différents modèles plus bas et mieux tolérants. Vous pouvez alors utiliser des bandes de repos posées avec des cotons ou des flanelles, ou même de stables boots. Veillez essentiellement à mettre des cloches pour protéger les glomes.

Aussi, il est important d’équiper le cheval d’un protège-queue pour éviter tout frottement. Si votre cheval est très grand ou qu’il a tendance à se mettre debout, il peut s’avérer nécessaire de lui mettre un protège-nuque. Si vous devez effectuer un long trajet, il est préférable de mettre un licol matelassé afin de mettre le cheval confortable. 

Prendre les précautions idoines

Afin que le transport de votre cheval se passe dans les meilleures conditions, n’oubliez notamment pas de lui mettre du foin à disposition. Cela pourrait l’occuper et éviter qu’il ne se déshydrate. Veillez aussi à accrocher le filet à foin bien en hauteur et de manière sécurisée pour éviter qu’il se détache. Au cours d’un long trajet, il faut penser à faire des pauses régulières afin d’hydrater votre cheval environ toutes les quatre heures minimum. Si vous voyagez en été, il faudra prendre régulièrement de pause.

En outre, si le cheval a tendance à transpirer, vous pouvez lui donner des électrolytes à l’arrivée ou même pendant le trajet dans l’eau de boisson. Il est important à l’arrivée de faire marcher votre cheval un petit moment afin qu’il se dégourdisse les pattes afin d’éviter toute raideur musculaire.