Sport et alimentation équilibrée

Avec autant d’informations et d’occupations, l’être humain a mis de côté les pratiques sportives, la bonne alimentation et les saines habitudes. Le sport et une bonne nutrition doivent aller de pair. Afin d’avoir une meilleure qualité de vie, en plus de changer les mauvaises habitudes alimentaires, l’exercice physique doit être maintenu.

L’importance d’une activité sportive

L’être humain a mis de côté les pratiques sportives, la bonne alimentation et les saines habitudes, en raison de la ruée du monde globalisé, où tout est pour le travail et avec des délais à respecter, ce qui conduit souvent à un mode de vie sédentaire et provoque des perturbations. Tels que : stress, obésité, dépression, maladies cardiaques psychologiques, coronariennes, etc. En réaction à cette attitude, la science du sport a démontré l’importance que la pratique constante d’une activité physique bien planifiée contribue à une vie plus saine. Tout le monde sait déjà que la pratique d’exercices physiques est bonne pour la santé, car elle améliore la circulation, laisse le corps beaucoup plus défini et tonifie les muscles. Lorsque vous pratiquez régulièrement une activité physique, il y a une augmentation des endorphines, des substances qui contrôlent la réaction du corps aux tensions, stimulant la sensation de bien-être, de confort et une meilleure humeur.

Une alimentation adéquate, individualisée et organisée pour chaque sportif

Il est essentiel de pratiquer une activité physique de l’enfance au vieillissement. Il n’y a pas d’exercice idéal, il faut respecter l’individualité, le désir, le plaisir et la forme physique. Cependant, les experts préviennent qu’il est inutile de passer des heures à faire de l’exercice s’il n’y a pas d’alimentation contrôlée et équilibrée. Il est également nécessaire de faire des étirements au début et à la fin des activités. En plus de la discipline et de la détermination, le sport nécessite une bonne alimentation. Les besoins nutritionnels sont individuels. Le programme alimentaire varie selon le sexe, l’âge, la taille, les pathologies (diabète, hypertension), la modalité sportive et la phase d’entraînement (pré entraînement, entraînement, post-entraînement, compétition). Aujourd’hui, la nouvelle pyramide alimentaire apporte une autre division des groupes et l’inclusion de l’activité physique à la base de cette pyramide, montrant que pour un mode de vie sain, nous devons combiner alimentation équilibrée et sport.